【悟空解密】视频:金文【突然再唔】video du rencontre surprise de Kim & Moon

金正恩 文在寅三八线会晤后,特朗普试图轻易探囊取物,与金正恩握手留影,顺便得个【诺贝尔和平奖】

但他儿戏般地“宣扬”:金正恩之所以迈出“历史一步”,是美国对北韩“制裁”施压的结果 … 金正恩“怕了”云云,结果特朗普被打脸,不得不取消6月12日的“川金会晤

就在特朗普进退两难,大口对北韩以【利比亚模式】进行威胁时,南北韩首脑在今天(26号)突然在38线会晤,再打美国一耳光:韩国半岛的问题,是朝鲜人自己能够解决的。为什么要接受外来力量的“野蛮性摧毁”?设想南北韩统一,成为比日本还要强大的经济体,加(北韩)核武的“撑腰”,将是世界前十名“大国” 🙂 估计金正恩 文在寅都明白这个道理,问题是如何“脱离美国中国的“影响” … 这盘(东北亚战)棋越来越有趣了

下面是法新社对这件事的报道,是法语,当然啦 🙂

上面视频是金正恩 文在寅三八线(北韩部分)“突然”会晤的视频

注:视频仅供参考,不代表我们赞成或反对

金正恩 文在寅 突然会晤

Trump et Kim visent toujours un sommet le 12 juin à Singapour

Le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un ont affirmé samedi viser le maintien de leur sommet historique tel qu’il était initialement prévu, le 12 juin à Singapour, après quelques jours de turbulences et acrobaties diplomatiques.

Ces nouvelles déclarations sont intervenues après que le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen eurent créé la surprise en se rencontrant samedi dans la zone démilitarisée entre leurs deux pays.

A l’issue de cette rencontre, les dirigeants des deux Corées se sont dit prêts à se revoir “fréquemment”, a annoncé l’agence officielle de presse nord-coréenne KCNA.

“Kim Jong Un a remercié Moon Jae-in pour les grands efforts qu’il a faits en vue (de l’organisation) du sommet” Corée du Nord-Etats-Unis “programmé pour le 12 juin” et “exprimé sa détermination” à tenir ce sommet “historique”, a ajouté l’agence.

Des photos diffusées samedi par Séoul montrent Moon Jae-in serrant la main puis étreignant son homologue Kim Jong Un.

Depuis Washington, M. Trump a déclaré à la presse que les choses “avancent très bien” et que l’objectif d’organiser le sommet le 12 juin à Singapour “n’a pas changé”.

Dans une déclaration ultérieure, Moon Jae-in a raconté aux journalistes que Kim Jong Un l’avait contacté pour organiser à la hâte cette rencontre, “sans aucune formalité”.

“Il (…) a exprimé l’intention d’en finir avec l’époque de la guerre et de la confrontation au travers de la réussite du sommet entre le Nord et les Etats-Unis et de coopérer pour la paix et la prospérité”, a déclaré M. Moon à Séoul.

Les deux dirigeants se sont entretenus durant deux heures dans le village de Panmunjon, où ils s’étaient déjà rencontrés le 27 avril et avaient publié une déclaration commune dans laquelle ils s’engageaient à améliorer leurs relations.

De prochains pourparlers inter-coréens “à haut niveau” auront lieu vendredi prochain, a précisé de son côté KCNA.

M. Trump avait annulé jeudi son sommet avec M. Kim. Moins de 24 heures après, il a cependant affiché son optimisme, évoquant le possible maintien du sommet après “des discussions très productives avec la Corée du Nord pour que le sommet ait lieu”.

Samedi, sa porte-parole Sarah Sanders a adressé un autre message à la tonalité optimiste: “L’équipe de reconnaissance de la Maison Blanche pour Singapour partira comme prévu pour se préparer, si jamais le sommet devait se tenir”.

Remarquable détente

L’annulation soudaine du sommet Trump-Kim avait placé en porte-à-faux la Corée du Sud, qui a joué un rôle central dans la remarquable détente de ces derniers mois entre Pyongyang et Washington.

Les images diffusées par la Corée du Sud samedi montrent également Moon Jae-in serrant la main de la sœur de Kim Jong Un, qui a joué un rôle dans les discussions récentes avec le Sud. En février, elle avait assisté à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques en Corée du Sud, devenant ainsi la première membre de la dynastie régnant au Nord à fouler le sol du grand rival du sud depuis la fin de la guerre de Corée.

Les chefs des renseignements des deux pays apparaissent également sur les photos.

Cette rencontre de samedi, la quatrième entre les dirigeants des deux pays toujours techniquement en guerre, s’est déroulée dans le plus grand secret, les journalistes ayant été prévenus après sa tenue, à la différence de la rencontre du 27 avril qui s’était déroulée sous l’oeil des caméras.

Il s’agit du dernier épisode rocambolesque en date sur la péninsule coréenne. Alors que l’année dernière les dirigeants américains et nord-coréens se menaçaient mutuellement, ces derniers avaient annoncé la tenue d’un sommet à Singapour pour juin.

Premier sommet entre un président des Etats-Unis en exercice et un membre de la dynastie des Kim, il devait surtout couronner une période de détente inédite.

Washington exige une “dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible” de la part du Nord. Pyongyang a déclaré qu’il ne renoncerait jamais à son arsenal nucléaire tant qu’il ne se sentirait pas en sécurité face à ce qu’il voit comme une agression américaine.

Cette rencontre de samedi augmente la probabilité d’un sommet entre Washington et Pyongyang, estime Koh Yu-hwan, expert en relations coréennes à l’université Dongguk (Séoul). Elle “vise à résoudre le malentendu suscité par des problèmes de communication entre Pyongyang et Washington et à préparer le terrain pour ce sommet”.

Selon Adam Mount, expert en politique nucléaire de la Fédération des scientifiques américains, il s’agit d’une action “audacieuse mais risquée” de la part de M. Moon, qui n’avait d’autre choix que de poursuivre une politique évitant une escalade du conflit.

“Selon Trump tout le monde joue“, mais pour Moon Jae-in, “ce n’est pas un jeu, il doit protéger son peuple de la guerre“, conclut-il dans cette analyse postée sur Twitter.
— AFP

Check Also 推荐文章

【国际参考】一夜间 10万人就业!地摊经济火了

— 【北京】,2020年6月3日,中央政府 继美中【冲突】(很多人称“贸易战”,实际远超出这领域)后,中国经济受到很大挫折;外加【冠型病毒】的冲击及 ...