Prince Philippe

【东西视记】英国王室 与 俄罗斯皇家 是【亲戚】

2021年4月9日,英国女王的丈夫 菲利普亲王离世(英語:Prince Philip, The Duke of Edinburgh;1921年6月10日-2021年4月9日),享年近 100岁

菲利普亲王出身显赫,而且其家庭与俄罗斯皇家有着紧切的联系

仅从现英国女王说起:俄罗斯最后沙皇 尼古拉二世 的夫人,是英国著名 维多利亚女王 的外孙女。现英国女王的爷爷(乔治五世)是 维多利亚女王 的孙子。乔治五世 与 尼古拉二世 是“表兄”(二位的母亲是姐妹)

Nicolas II et Georges V

至于菲利普亲王,请看下面文章

是法语,不会的赶快学 🙂

注:俄罗斯歌曲“爱情就像一场梦”(1993年,俄罗斯歌星 阿拉·普加乔娃 Alla Pougatcheva 发布)

【东西视记】:在法国(欧洲),东方指伊朗 印度 穆斯林国家,中国日本是【远东】;中国文化视印度伊朗为“西”(西游记),欧洲美国为西方

这次是 Orient Joins Occident 🙂 缩写为 ojo 在西班牙语是【眼睛】,眼睛是视觉观察,今天我们【视记】西方世界

Prince Philippe

注:中国提倡【走出去】多年,国家花了大量经费,除了各种宴会,成果还在等待中。负责这项工作的人们,似乎对外界缺乏准确的概念,除了他们的“梦”。通过不同视频资料,从不同角度,我们向各位介绍“一带一路”上的国家,它们的文化传统,历史。这里我们“做梦”。做是“制造”的意思

Les racines russes du prince Philippe

Les ancêtres paternels et maternels du prince Philippe, duc d’Édimbourg, ont des liens avec la Russie et sa famille impériale.

— 【巴黎】,2021年3月11日,俄罗斯新闻社

Le prince Philippe, duc d’Édimbourg (né le prince Philippe de Grèce et du Danemark), époux de la reine Elizabeth II, descend, du côté maternel, d’un couple germano-polonais qui s’est rencontré alors qu’il était au service de la famille impériale russe. Sa mère, la princesse Alice de Battenberg (1885-1969), était la nièce de l’impératrice Alexandra Fiodorovna de Russie et la petite-cousine de l’empereur Nicolas II. Du côté de son père, le prince André de Grèce et du Danemark (1882-1944), c’est un descendant des Romanov – Nicolas Ier de Russie était le grand-père de la grand-mère de Philippe.

Elizabeth II avec le prince Philippe

Ascendance maternelle : la famille Battenberg (Mountbatten)

Les racines maternelles du prince Philippe se trouvent dans la famille Battenberg, qui s’est formée lorsqu’un prince allemand servant dans l’armée impériale russe est tombé amoureux de la dame d’honneur de sa sœur.

Julia Hauke

Julia Hauke ​​(1825-1895) était la fille du comte Johann Moritz von Hauke, un général polonais d’origine allemande et de sa femme Sophie (née Lafontaine). Son père était un célèbre général de l’armée polonaise qui, après que la Pologne eut été intégrée à la Russie en 1815, a rejoint les rangs de l’armée russe. Pour ses bons services, l’empereur Nicolas Ier l’a nommé sous-ministre de la guerre du Congrès de Pologne et en a fait un comte héréditaire en 1829.

Maria Alexandrovna

Cependant, les parents de Julia ont été tués au cours du soulèvement polonais de 1830-1831 contre la domination russe, et Julia et ses frères et sœurs ont été nommés pupilles de la famille du tsar russe. Julia a reçu une excellente éducation à Saint-Pétersbourg et est finalement devenue une dame d’honneur de Maria Alexandrovna, née Marie de Hesse-Darmstadt, princesse de Hesse et du Rhin (1824-1880), l’épouse du futur empereur Alexandre II (1818 -1881). Et c’est ainsi que Julia a rencontré son futur mari.

Alexandre de Hesse

Le prince Alexandre de Hesse et du Rhin (1823-1888) était le frère de Maria Alexandrovna et un ami du jeune tsarévitch Alexandre. À son arrivée en Russie en 1840, il rejoint les rangs de l’armée russe en tant que colonel. Les contemporains ont noté avec effronterie que le prince Alexandre était « un vrai gentleman, ce qui n’est pas courant pour les princes allemands ». En 1843, Alexandre devient général de division.
L’empereur Nicolas considérait le prince Alexandre comme un possible mari pour une princesse de la famille impériale russe, mais Alexandre est tombé amoureux de la dame d’honneur de sa sœur. En vrai gentleman, le prince a annoncé qu’il épousait Julia, ce qui a déclenché la fureur de l’empereur Nicolas, qui a interdit le mariage. Cependant, Alexandre ayant osé désobéir au tsar, il a donc quitté les rangs de l’armée impériale russe pour insubordination. C’était un inconvénient majeur, car la carrière d’Alexandre en Russie se déroulait très bien. Mais l’amour était plus fort. Alexandre et Julia se sont mariés à Breslau, Prusse, en 1851.

La connexion avec le Royaume-Uni

Louis III, grand-duc de Hesse (1806-1877), le frère aîné d’Alexandre, n’était pas non plus satisfait du titre de Julia – « seulement » comtesse, un rang étant insuffisant par rapport au prince Alexandre. Ainsi, Louis III a déclaré Julia comtesse de Battenberg en 1851 et, en 1858, l’a élevée encore à celui de princesse de Battenberg. Les enfants de Julia et d’Alexandre ont ensuite été élevés au rang princier. Ainsi, Battenberg est devenu le nom d’une branche morganatique de la famille grand-ducale de Hesse.

Louis de Battenberg

Le fils aîné de ce mariage, le prince Louis de Battenberg (1854-1921), est devenu un sujet britannique naturalisé et a rejoint la Royal Navy en 1868 à l’âge de quatorze ans seulement. Le prince Louis a été influencé par son cousin, le prince Louis de Hesse (1837-1892) et son épouse la princesse Alice (1843-1878), fille de la reine Victoria – parents d’Alix de Hesse (1872-1918), qui deviendrait l’impératrice Alexandra Fiodorovna de Russie.

André de Grèce et Alice de Battenberg

Le prince Louis de Battenberg a finalement épousé la fille de son cousin et sœur aînée d’Alix, la princesse Victoria de Hesse et du Rhin (1863-1950). Leur fille, la princesse Alice de Battenberg (1885-1969), était la mère du prince Philippe. Il est également important de noter que pendant la Première Guerre mondiale, les membres de la famille Battenberg résidant au Royaume-Uni ont adopté le nom Mountbatten (une traduction de « Battenberg » de l’allemand), en raison des sentiments antiallemands croissants au sein de la société britannique. Avant les fiançailles officielles du prince Philippe avec la princesse Elizabeth en 1947, le prince Philippe a abandonné ses titres grecs et danois, est devenu un sujet britannique naturalisé et a adopté le nom de famille de ses grands-parents maternels, Mountbatten.

Ascendance paternelle : la maison de Glücksburg

De par son ascendance paternelle, le prince Philippe est également en quelque sorte lié à la Russie. Son arrière-grand-père était Christian IX (1818-1906), prince de la maison de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg, une branche cadette de la maison d’Oldenburg qui dirigeait le Danemark depuis 1448. Christian IX était le père de deux impératrices. L’une des filles de Christian était la reine du Royaume-Uni, Alexandra de Danemark (1844-1925), femme d’Édouard VII (1841-1910), fils de la reine Victoria.

Marie Fedorovna

L’autre fille de Christian IX, Dagmar du Danemark (1847-1928), est devenue l’impératrice russe Maria Fiodorovna, épouse d’Alexandre III de Russie (1845-1894) et mère de Nicolas II (1868-1918).

Olga Constantinovna de Russie et Georges Ier

Le fils de Christian IX, George Ier de Grèce (1845-1913), grand-père du prince Philippe, a épousé Olga Konstantinovna de Russie (1851-1926), petite-fille de Nicolas Ier ; de ce côté, l’ascendance russe du prince Philippe est encore plus proche. Le quatrième fils de George Ier de Grèce et d’Olga Konstantinovna, le prince André de Grèce et du Danemark (1882-1944), a épousé la princesse Alice de Battenberg – le prince Philippe est né de ce mariage. À propos, la maison de Windsor a également beaucoup en commun avec la famille impériale russe.

Source: Russia Beyond

Check Also 推荐文章

【艺术生活】卢森堡馆“女艺术家”展 Exposition Peintres femmes au Musée du Luxembourg

卢森堡博物馆 Musée du Luxembourg 位于巴黎拉丁区卢森堡宫,曾经是【法国第一座】对大众开放的有规模艺术博物馆(1750年;卢浮宫是 1793年 ...