La maison des Chinois

【法国警察】内部文件 Mort de Shaoyo Liu : une note secrète sur les incidents à Paris

Depuis la mort de Shaoyo Liu, ce Chinois de 56 ans tué dimanche par un policier dans le XIXe arrondissement de Paris, les incidents se sont succédé dans la capitale malgré les appels au calme des proches du défunt. La situation devenait suffisamment préoccupante pour que les services de renseignement français se penchent sur ces dérapages.

王加清何许人也?法方对他的各种活动(收入)进行深入调查后,会给出答案地。巴黎华人心里有数,只是很多人怕“黑帮”不敢说出来而已 🙁

Des réseaux mafieux à la manoeuvre

Selon nos informations, une note de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) apporte des premiers éléments de réponse. Ce document confidentiel-défense, rédigé mercredi et transmis aux plus hautes autorités de l’Etat, constate notamment que des réseaux mafieux chinois sont à la manœuvre derrière les rassemblements en lien avec le décès de Shaoyo Liu et dans les violences qui les ont émaillés.

Un document du renseignement intérieur (DGSI) affirme que différents acteurs infiltrent le mouvement déclenché par la mort du Chinois tué par un policier : réseaux mafieux, agents de Pékin et jeunes révoltés.

Selon cette note, des individus, défavorablement connus des services de police, ont été parfaitement identifiés sur le terrain, tentant de noyauter les rassemblements à l’insu de la famille du quinquagénaire décédé.

它谈到黑帮(贩毒,欺诈,妓女生意,地下赌场),谈到“失控的中共成员”,谈到“受北京控制的协会组织”,谈到19区有人“曾经,现在准备” 敲诈华人【保安费】 等等
这些使人想到 所谓“国际烹调协会” 主席 王加清 和他的“兄弟”们 。。。

wang jia qing 王加清

Etendre leur emprise sur la communauté

Parmi eux, un « gros poisson » d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) connu dans des affaires de jeux clandestins et de proxénétisme. Ils espèrent ainsi, toujours d’après le document de la DGSI, récupérer « le marché de la sécurité » parmi la communauté chinoise du XIXe arrondissement. En substance, des réseaux mafieux se servent de la mort de Shaoyo Liu comme prétexte pour tenter d’étendre leur emprise sur cette communauté.

La note ultra-confidentielle apporte d’autres informations. Selon la DGSI, ce mouvement de protestation, à la tête duquel on trouverait un proche du Parti communiste chinois et un agent secret — tous deux investis dans la mouvance associative en France —, échappe à leur contrôle. En effet, le mouvement rassemble de nombreux jeunes gens, très revendicatifs, et qui ne veulent entendre parler ni des relais de Pékin ni des bandes mafieuses.

Reprendre en main les jeunes révoltés

Le document lève aussi le voile sur une autre réalité qui se joue dans les coulisses de ce drame. Pékin voit d’un très mauvais œil les manipulations des réseaux mafieux, tout comme le désir d’indépendance des jeunes mobilisés. C’est la raison pour laquelle les autorités chinoises sont rapidement montées au créneau. Elles ont officiellement demandé à la France de faire toute la lumière sur l’affaire de la mort de Shaoyo Liu, tué par un fonctionnaire en état de légitime défense selon la police, victime d’une bavure selon ses proches.

Mais, au-delà des faits et de leurs circonstances, c’est une lutte d’influence qui se joue en sous-main. La note de la DGSI rappelle en substance que Pékin dispose de bons relais dans la communauté chinoise du XIIIe arrondissement parisien où rien de ce qui s’y passe ne lui échappe. En revanche, les Chinois installés dans le XIXe arrondissement de la capitale ou encore à Aubervilliers sont davantage menacés par l’emprise de réseaux mafieux. Et ça, Pékin le redoute.

De nombreuses récupérations

Toujours selon la note de la DGSI, Pékin surjouerait donc l’indignation depuis la mort de Shaoyo Liu et actionnerait ses propres relais afin de coaliser les communautés afin d’éviter de laisser le champ libre aux filières mafieuses et tenter de reprendre en main les jeunes réfractaires du mouvement. Un double enjeu capital pour Pékin.

L’ensemble des éléments relevés dans ce document secret tend à prouver que la mort de Shaoyo Liu fait l’objet de nombreuses récupérations, bien loin du désir de vérité affiché et réclamé par la famille du défunt. Ce jeudi soir, un nouveau rassemblement était organisé place de la République à Paris et un autre à Bastille. A 22 h 30, aucun incident n’avait été signalé.

Source: 巴黎人

Check Also 推荐文章

【国际参考】一夜间 10万人就业!地摊经济火了

— 【北京】,2020年6月3日,中央政府 继美中【冲突】(很多人称“贸易战”,实际远超出这领域)后,中国经济受到很大挫折;外加【冠型病毒】的冲击及 ...