J.J. Goldman, La-Bas (avec Sirima)

Là-bas est une chanson du chanteur et auteur-compositeur Jean-Jacques Goldman, qu’il a interprétée en duo avec la chanteuse d’origine britannique Sirima. Paru en single en 1987, il s’est vendue à 593 000 exemplaires. Aujourd’hui encore, cette chanson reste populaire.

Cette chanson traite “le besoin d’évasion et le dilemme entre un renouveau vital et la perte des siens”. Alors que Goldman veut partir pour commencer une vie plus fructueuse, Sirima, qui personnifie “la stabilité, l’enracinement et l’habitude”, le supplie de rester avec elle et de fonder une famille. La chanson est représentée sous forme de dialogue qui se termine avec deux monologues dans lequel “l’un est décidé, alors que l’autre continue de supplier”

Petite histoire sur SIRIMA:

En 1987, Goldman a fini de composer la chanson et recherche une voix féminine pour finaliser l’enregistrement. Philippe Deletrez, ami du saxophoniste de Goldman, a rencontré Sirima qui quitta l’Anglettre pour la France à l’age de 18ans, et qui chantait dans un métro parisien, et a recommandé à Goldman de la rencontrer. Après plusieurs répétitions en studio, Goldman a finalement décidé d’enregistrer le duo avec elle. Sirima était agée de 23 ans, alors. Elle vivait une relation avec un musicien sans succès. Jaloux de sa célébrité naissante, “son homme” l’assassina à coups de couteau le 7 décembre 1989.

En concert, Jean-Jacques Goldman n’a jamais interprété le titre seul. Depuis la mort tragique de Sirima, il laisse le public chanter ses paroles en son hommage.

Jean-Jacques Goldman chante “Là-bas” avec son public en hommage à Sirima pendant la tournée “En Passant” de 1998

 

Lors d’un concert des enfoirés (1994), il interpréta le titre avec Céline Dion, seule artiste à avoir eu cet honneur depuis Sirima.

 

Là-bas
Tout est neuf et tout est sauvage
Libre continent sans grillage
Ici nos rêves sont étroits
C’est pour ça que j’irai là-bas

Là-bas
Faut du cœur et faut du courage
Mais tout est possible à mon âge
Si tu as la force et la foi
L’or est à portée de tes doigts

C’est pour ça que j’irai là-bas

N’y va pas
Y a des tempêtes et des naufrages
Le feu, les diables et les mirages

Je te sais si fragile parfois
Reste au creux de moi

On a tant d’amour à faire
Tant de bonheur à venir
Je te veux mari et père
Mais toi tu rêves de partir

Ici tout est joué d’avance
Et l’on y peut rien changer
Tout dépend de ta naissance
Et moi je ne suis pas bien né

Là-bas
Loin de nos vies, de nos villages
J’oublierai ta voix, ton visage
J’ai beau te serrer dans mes bras
Tu m’échappes déjà là-bas

J’aurai ma chance le jour et mes droits
N’y va pas
Et la fierté qu’ici je n’ai pas
Là-bas
Tout ce que tu mérites est à toi
N’y va pas
Ici les autres imposent leurs lois
Là-bas
Je te perdrai peut-être là-bas
N’y va pas
Mais je me perds si je reste là
Là-bas
La vie ne m’a pas laissé le choix
N’y va pas
Toi et moi ce sera là bas ou pas
Là-bas
Tout est neuf et tout est sauvage
N’y va pas
Libre continent sans grillage
Là-bas
Beau comme on imagine pas
N’y va pas
Ici nos rêves sont étroits
Là-bas
C’est pour ça que j’irai là-bas
N’y va pas
On ne m’a pas laissé le choix
Là-bas
Je me perds si je reste là
N’y va pas
C’est pour ça que j’irai là-bas.

Check Also 推荐文章

【东西视记】皇宫广场音乐会【西班牙舞】Grande place d’ermitage dance espagnole

每年“夏至”之时,欧洲各国举行“音乐节”。俄罗斯一如既往,玩大的:在彼得堡【皇宫广场】举行(免费)音乐会 上面是马林斯基剧院演出的【西班牙舞】,芭蕾【天鹅湖】中 ...